Autogestion. La dernière utopie ?

Sous la direction de Frank Georgi.

Publications de la Sorbonne, 2003, 616 pages, 30 euros
Actes du colloque de juin 2001 à Paris.

Sous la direction de Frank Georgi.

Publications de la Sorbonne, 2003, 616 pages, 30 euros
Actes du colloque de juin 2001 à Paris.

Le directeur de l’ouvrage a réuni à peu près tous les historiens travaillant de près ou de loin sur le sujet.

Des contributions intéressantes autour de quatre axes :

les penseurs de l’autogestion,

les mouvements politiques et l’autogestion,

les luttes ouvrières et l’autogestion,

les mouvements sociaux et l’autogestion.

L’ouvrage se limite aux années 1960 et 1970 en France.
Surtout il ne ne fait aucune place aux entreprises autogérées à l’exception d’un court article général sur les scop. Il s’agit avant tout des usages politiques et syndicaux de l’autogestion dans les enjeux et dans les luttes de l’époque. Un peu comme si personne n’avait
jamais cru vraiment à la possibilité de concrétiser durablement l’autogestion et qu’elle n’avait été qu’un outil de combat idéologique un moment à la mode. C’est bien intéressant quand même pour se rafraîchir la mémoire dans ce domaine. Et puis, il faut bien admettre que c’est historiquement vrai, les réalisations autogestionnaires ayant été à l’époque comme aujourd’hui extrêmement réduites au regard de l’ensemble de la société.

Retrouvez ici un entretien avec Frank Georgi, sur l’autogestion aujourd’hui